Le feu qui danse au milieu du campement

Voila un autre de mes moments préférés dans le désert… Le moment où le soleil se couche et dessine à l’horizon un tableau de mille couleurs. Une fois évaporé dans l’infini en emportant sa douce tiédeur, nous nous retrouvons autour du feu crépitant et enveloppant.

calmeJ’aime vivre cette ambiance où les nomades entrent dans une douce transe. C’est l’heure où ils se racontent en chantant la vie de leurs ancêtres, où ils se transmettent les traditions. C’est le moment où la tribu se retrouve et partage la préparation de la soirée qui commence à peine. Chaque soir devient un moment festif, on célèbre le coucher du soleil et la journée qui s’achève.

C’est l’heure de se poser, de prendre plaisir à se retrouver et à partager un moment de plaisir autour du feu en buvant un thé exquis, en fumant une chicha, en laissant couler la fin du jour. On se laisse porter par leurs chants traditionnels. Je me réjouis de retrouver cette quiétude de vivre que nous avons oublié devant nos télévisions qui engloutissent nos vies de famille en nous endormant sur de bien tristes nouvelles du monde qui nous font oublier la magie de la vie, la simplicité et la chaleur d’un moment de convivialité avec les gens qu’on aime…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *