Le désert me manque

Le désert me manquait alors que je revenais juste d’un coin de paradis.

Le sud marocain me touche par sa simplicité, sa vérité et sa nature qui lui ressemble tant.

J’ai vécu au rythme des nomades. J’ai mangé leur nourriture, j’ai dormi à la belle étoile, je me suis endormie et réveillée avec le soleil, j’ai marché dans le sable des dunes des heures entières, j’ai observé les traces d’animaux sauvages, j’ai dormi près des moutons, des chiens , des chats, des lapins, dromadaires et des ânes.

J’ai communié avec l’homme et la terre en me détachant de toute cette superficialité et ce superflu quotidiens que nous connaissons si bien, auxquels nous sommes rattachés dès que nous nous coupons de la nature. Nous oublions de nous relier aux choses simples en perdant contact avec la terre et les êtres vivants qui la peuple.

Je suis pleine de reconnaissance envers toutes ces personnes que j’ai rencontrées tout au long de mon périple. Chaque rencontre qui a saisis mon envie de vivre et de partager en profondeur des moments de cœur et non de faire avant tout du commerce, s’est ouverte et m’a montré d’autres chemins, d’autres sentiers à parcourir. On a vite posé le cadre professionnel vital et nous sommes passés à des échanges plus profonds et sincères. Nous nous sommes reconnus à chaque fois et j’ai eu l’impression de vivre en famille en partageant les mêmes valeurs humaines, en se positionnant avec la même intégrité dans nos actes.

On reconnaissait dans le silence, la présence et le regard de l’autre la force de l’être humain dans sa bonté et sa gentillesse. Je suis sûre que l’homme est bon et destiné à être heureux.

J’aime partager cette sérénité et assurance que j’ai en l’évolution positive de la terre et je sais que beaucoup prendront au fur et à mesure le relais.

La terre est en marche vers une belle transformation, acceptons et entrons dans le mouvement, il en sortira tellement de belles choses. Resteront sur le bord de la route ceux qui préfèrent garder leurs bonnes vieilles habitudes. Acceptons aussi ce choix et ne résistons pas à suivre notre élan naturel en voulant tirer tout le monde avec nous en avant. Vous vous sentez pousser en avant en ce moment vers des choses plus en correspondance avec vous ?

Vous avez donc sentis le mouvement aussi, bienvenu dans la ronde…

Merci mes amis marocains de votre chaleur et de votre accueil. Je suis entourée. Nous ne sommes pas seuls, regardons autour de nous.

Les hommes vraies sortent de l’ombre.
[carousel width=”200″ height=”200″ source=”{p:desert}” nav=”true” circular=”true”]
[/carousel]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *